';
LA CELLULE DE R&D
DE COMPTA DURABLE

Compta Durable est né en 2011 de la conviction profonde que le métier d’expert-comptable doit évoluer pour intégrer les problématiques du développement durable et de la RSE. Relever le défi d’un système économique soutenable suppose nécessairement que l’on relève les challenges financiers et managériaux qu’il soulève. En tant que professionnels du chiffre, il s’agit pour nous de rechercher la performance réelle de l’entreprise, et cela au-delà des frontières connues de la comptabilité.

La recherche et
le développement

… sont, dans ce contexte, capitaux pour le cabinet, car les modèles de « performance globale » restent à consolider. Compta Durable place au cœur de son métier une approche innovante de la comptabilité : la comptabilité environnementale et sociale. Nous nous appliquons à participer au développement de cette discipline, encore en cours de structuration à l’heure actuelle. C’est notamment l’expérimentation et l’opérationnalisation des modèles issus de la recherche théorique qui sont au cœur de l’activité de notre cellule de recherche et développement.

Nos principaux domaines
d’intervention :

  • transition écologique et sociale
  • reporting intégré
  • seuils écologiques et limites planétaires (Science Based Targets notamment)
  • mesure de l’ancrage territorial des organisations
  • biodiversité et résilience des écosystèmes
  • paiement pour services écosystémiques

Le positionnement
du cabinet

… est le fruit des réflexions d’Hervé Gbego, Président et fondateur de Compta Durable, à la suite de ses échanges avec Jacques Richard, Professeur en sciences de gestion à l’Université Paris Dauphine et anciennement responsable du Master Développement Durable des Organisations. De cette émulation est née la volonté de développer la Comptabilité Adaptée au Renouvellement de l’Environnement (CARE), modèle comptable conçu par Jacques Richard à la fin des années 2000.

Le modèle

CARE

… reprend à son compte les principes de la comptabilité traditionnelle et l’étend aux capitaux naturels et humains. Pour obtenir un profit intégrant les coûts relatifs au développement durable, CARE généralise la notion de profit selon laquelle le profit représente le montant maximum que l’on peut dépenser sur une période tout en maintenant le capital sur cette même période. CARE cherche donc à concevoir un profit qui ne dégrade pas les capitaux naturels, humains et financiers de l’entreprise. En ce sens, CARE représente à la fois un outil de reporting (intégré), et un instrument de gestion de la performance environnementale, sociale, et financière de l’entreprise. Un outil au service de la transition écologique et sociale de l’entreprise en somme.

Découvrir la Méthode CARE

Compta

Durable

… est de ce fait étroitement associé au réseau scientifique qui travaille au développement du modèle CARE (chercheurs de l’Université Paris Dauphine, d’AgroParisTech, de l’Université de Reims, de l’ESC La Rochelle notamment), et en particulier à Jacques Richard et Alexandre Rambaud (AgroParisTech). Le cabinet participe ainsi activement à l’effort de recherche. A commencer par le co-financement de la thèse CIFRE en sciences économiques de Ciprian Ionescu en 2013 (jeune docteur récemment embauché au sein du cabinet), puis le recrutement temporaire en 2014 de Yulia Altukhova (ancienne doctorante de Jacques Richard), et plus récemment le financement de la thèse CIFRE en sciences de gestion de Clément Carn.

Découvrir le cabinet

Cet investissement a permis au cabinet des avancées considérables en ce qui concerne le développement du modèle CARE, mais pas uniquement. L’équipe de R&D de Compta Durable a également développé d’autres démarches : un modèle de comptabilité en trois capitaux pour les fermes agroécologiques, une méthode de mesure de l’ancrage territorial des entreprises, une participation active à l’initiative internationale Science Based Targets, ou encore un modèle de gestion des territoires destiné à la préserver leur résilience.